A+ A-

RPU

PRESENTATION
Un Résumé de Passage aux Urgences (RPU) est un recueil standardisé de données médicalisées élaboré pour chaque passage aux urgences.
Les RPU ont été mis en place progressivement en France depuis 2006, après leur définition par la Direction de l’Hospitalisation et de l’Offre de Soins (DHOS aujourd’hui remplacée par la DGOS), l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) et la Société Française de Médecine d’Urgence (SFMU). Ils sont rendus obligatoires par l’arrêté du 24 juillet 2013 et concernent l’ensemble des établissements de santé autorisés en médecine d’urgence.

Le contenu des RPU est défini réglementairement. Chaque RPU contient, entre autres : le code postal de résidence du patient, sa date de naissance, sa provenance, le mode de transport utilisé pour se rendre aux urgences, le motif de recours aux urgences, la date et l’heure d’entrée/de sortie, des précisions sur l’orientation en cas de mutation ou de transfert...
Ces informations contribuent à la politique de veille et de sécurité sanitaire menée par les ARS et l’InVS au niveau régional et national.
 

MISSIONS
En Champagne-Ardenne, le projet CAPTUR, porté par e-santé Champagne-Ardenne, a permis d’automatiser le transfert de l’ensemble des fichiers RPU issus des services d’urgences de la région à partir du second semestre 2012. Dès lors, tous les services d’urgences de la région, soit 14 structures*, transmettent leurs RPU quotidiennement.
 
Réception et vérification quotidienne des RPU
Chaque jour, les établissements déposent leurs fichiers RPU via un flux sécurisé sur la plateforme d’hébergement du GCS. A réception, un premier contrôle automatique de l’intégrité des fichiers est réalisé. L’équipe e-santé Champagne-Ardenne est alertée en cas d’anomalie de transmission et peut intervenir au plus vite auprès des établissements pour rétablir le flux. Les RPU valides sont, d’une part, enregistrés dans un entrepôt de données régional pour analyse ultérieure et, d’autre part, retransmis à l’InVS. En 2015, 5.457 fichiers ont été collectés par e-santé Champagne-Ardenne.
 

PERSPECTIVES
Des travaux complémentaires doivent être engagés afin de poursuivre la démarche d’amélioration et de faire évoluer la qualité, l’exhaustivité et la cohérence des données contenues dans le RPU. Le GCS y participera pour l’aspect ingénierie. Par ailleurs, le GCS poursuit ses travaux sur Hôpital en Tension. Des travaux d'intégration seront également initiés par la Champagne-Ardenne pour permettre la rédaction du Panorama des urgences Grand Est 2015.
 
*Les 14 centres d’urgence de Champagne-Ardenne : CH Châlons-en-Champagne, CH Charleville-Mézières, CH Chaumont, CH Epernay, CH Langres, CH Saint-Dizier, CH Sedan, CH Troyes, CH Vitry-le-François, CHU Reims, GHAM Romilly-sur-Seine, GHSA Rethel-Vouziers, Polycliniques Courlancy et Saint-André (Reims)

Plaquette RPU (Avril 2017)